• Accueil
  • > Archives pour octobre 2008

Le capitalisme touche à sa fin ???

Posté par Tehonovahine le 19 octobre 2008

 L’argent, ça va ça vient; mais quand ça vient, ça va dixit Smaïn. J’ai encore lu quelques articles sur cette crise, le premier dans Bétapolitique du 16 octobre 2008, le deuxième est la transcription du discours de S.Royal à Parempuyre (Gironde). Cela semble venir: le monde change…

rosepourpre.jpg

 Vers un socialisme mondialisé

En entrant dans la salle d’un MK2, hier soir, je n’ai pu m’empêcher de penser que j’étais parmi les spectateurs de La Rose Pourpre du Caire, le film de Woody Allen qui se déroule pendant la Grande Dépression des années 1930 et qui met en scène une confusion entre les acteurs du film et ses spectateurs. C’est un des plus beaux films de Woody Allen, pour la lumière notamment. Un des plus touchants, aussi… Interview pertinente dans le « Monde » d’un sociologue américain de très haut vol, Immanuel Wallerstein, lequel part d’un constat classique que « nous sommes dans la partie terminale d’ne phase B d’un cycle long de Kondratieff » !.

Autrement dit, au minimum dans une phase très longue (déjà 30 ans) de dépression durable du développement capitaliste, comme il y en a eu plusieurs par le passé, à commencer par l’ère 1873-1895 (Longue Dépression), où le capitalisme à peine mondialisé traversait déjà une crise longue, dont les contemporains ne voyaient pas le bout, où Marx écrivit d’ailleurs le Capital avec Engels : un marasme caractérisé par le chômage et la déflation (sauf aux Etats-Unis, pays neuf d’alors), faute de nouveau cycle de la Révolution industrielle et d’extension du pillage colonial…

Wallerstein explique bien qu’en « phase B », les économies se financiarisent et doivent « se réfugier » dans la spéculation pour continuer à générer du profit (car le moteur du développement capitaliste demeure, en tout état de cause, le profit). Le déclin, de virtuel « devient réel » : les faillites se multiplient, la concentration du capital augmente (c’est bien ce que l’on observe avec les acquisitions de banque et les dépôts de bilan « des plus faibles »). L’économie, enfin, entre en « déflation réelle », c’est-à-dire dans une phase de baisse générale des prix…

Or, le système capitaliste a été tellement « dénaturé » par la financiarisation que, tel un corps biologique qui se serait trop éloigné de sa position de stabilité, ne parvient plus à retrouver l’équilibre.

D’où la conclusion assez logique qui s’ensuit : nous entrons dans la phase finale du capitalisme.

Les tenants du système actuel (appelons-les Strauss-Kahn&Co, gentiment) vont bien faire tout ce qui est résiduellement en leur pouvoir pour parvenir à un nouvel équilibre, en tentant soit de « restaurer la confiance », soit en prenant des mesures systémiques extrêmement énegiques : renationaliser s’il le faut, s’attaquer aux parachutes dorés, supprimer tel ou tel régulateur du système qui s’avérerait parasitaire… 

Le problème est que techniquement ils n’y arriveront pas. Il sont donc impuissants (et on le voit bien tous les jours dans leurs déclarations).

Les « plus intelligents » ont donc compris qu’il fallait réfléchir à la mise en place de quelque chose de totalement nouveau. De multiples acteurs (les altermondialistes et bien d’autres…) agissent déjà de façon « plus ou moins inconsciente ».

Lire la suite… »

Publié dans Dans la presse | 1 Commentaire »

Et les nôtres noisettes où sont-elles ?

Posté par Tehonovahine le 19 octobre 2008

faunefloreetanimaux33170.jpg

 Crise, argent, faillite, millions… pas un jour sans que nous entendions parler de monnaie. Mais qu’en est-il exactement? J’ai parcouru divers journaux et médias pour essayer de me faire une opinion. Je vous donne le résultat de mes recherches. A vos commentaires!

Lu dans « La gazette d’@rrêt sur images, n° 42″
 
Stop ! Pouce ! Pause ! Ces indices boursiers qui se succèdent jour après jour à la radio et à la télé, en hausse, en baisse, ça plonge, ça remonte, cette mitraillade de chiffres que vous subissez le matin et le soir, ne sentez-vous pas qu’ils vous abrutissent ? Quel sens ont-ils ? Aucun, manifestement. Ils ne disent rien, directement, sur la crise réelle, son ampleur, ses racines, ses menaces. Mais ils nourrissent un feuilleton. Ils donnent à ceux qui les écoutent (et à ceux qui les diffusent ?) l’illusion de comprendre.
Comprendre. Nous servons à cela. Vous aider à comprendre. Et pour commencer, comprendre nous-mêmes. Depuis plusieurs semaines, nous avons entamé un débat sur une video que les internautes se renvoient passionément les uns aux autres, « l’argent dette », et qui explique comment le système produit mécaniquement de la dette, et de l’usure. Cette vidéo dévoile-t-elle enfin des vérités cachées sur le métier de banquier ? A-t-elle, au contraire, « une sale petite odeur », conspirationniste ? Nous avons entamé  une première analyse. Ensuite, nous avons rassemblé  les apports les plus intéressants de nos lecteurs. Et enfin, nous lui consacrons notre émission de la semaine.
Lire la suite… »

Publié dans Dans la presse | 2 Commentaires »

Montrez votre amour de la forêt !

Posté par Tehonovahine le 9 octobre 2008

arbre.jpgGeorges Brassens chantait: »                                                                                                                   

Auprès de mon arbre
Je vivais heureux
J’aurais jamais dû
M’éloigner de mon arbre
Auprès de mon arbre
Je vivais heureux
J’aurais jamais dû
Le quitter des yeux

J’aime les arbres, les petits , les grands, les forts, les fragiles, les fruitiers, ceux d’ornements, tous les arbres sont mes amis. J’ai signé la pétition de Greenpeace et vous?

Vous êtes près d’un demi million à avoir visionné la vidéo Forest Love… et déjà 90 000 à avoir signé la pétition pour demander à l’Union européenne de réglementer le commerce de bois.

Mais quand il s’agit de protéger les forêts et de lutter contre la déforestation illégale, la Commission européenne traîne encore les pieds ! En effet, le vote qui doit déterminer si l’Europe sera dotée à l’avenir d’une réglementation sur le commerce de bois est sans cesse repoussé.

Puisque la Commission européenne ne semble pas voir la protection des forêts comme une priorité, nous avons besoin de vous pour les convaincre de lutter contre la déforestation ; Nous devons récolter 100 000 signatures . Aidez-nous à atteindre cet objectif !

Cher Président Barroso,

Je vous écris pour demander de pousser la Commission européenne à décider d’adopter une réglementation qui garantira que tous les produits en bois mis sur le marché européen proviennent de sources légales et de forêts durablement gérées. En tant que plus grand importateur de bois au monde, l’Europe a une responsabilité particulière pour aider à mettre fin à la déforestation, à l’exploitation forestière illégale et à ses impacts sur le climat, la biodiversité et les communautés forestières.

En 2008, Greenpeace a constaté l’entrée dans l’Union Européenne d’au moins six bateaux transportant des cargaisons de bois appartenant à des compagnies impliquées dans l’exploitation illégale des forêts en Amazonie et en République Démocratique du Congo. Ces cargaisons constituent seulement la partie émergée de l’iceberg, puisqu’une grande part des importations provient de régions où l’exploitation illégale et destructrice des forêts est importante.

Sans réglementation européenne interdisant le bois illégal, je suis le complice involontaire de crimes forestiers. M. le président Barroso, je vous demande instamment de faire le bon choix et d’approuver une réglementation européenne ferme et ambitieuse sur le bois maintenant.

C’est une étape essentielle qui contribuera à protéger le climat et les forêts, récompensera les entreprises responsables et encouragera le développement durable.

Greenpeace

http://www.greenpeace.org/france/getinvolved/act/urgent-petition-m-barroso

Publié dans Ecologie | Pas de Commentaire »

Qui a dit qu’elle n’avait rien à dire?

Posté par Tehonovahine le 9 octobre 2008

rose.jpgJe sais, je sais, je vous parle encore de Ségolène Royal. J’enrage car les  médias ne parlent jamais de ses idées, ils ne savent que se moquer, c’est à croire que tous ces journalistes ne savent pas lire.Voici un de ses derniers courriers:

Chères amies, chers amis,Vous trouverez ci-dessous le texte de mon intervention à Athènes, le 2 octobre.
Mondialisation et crise financière, voilà les deux thèmes que j’ai abordés et sur lesquels j’ai pu rappeler ma position. En ces temps si difficiles de crise mondiale, l’urgence est à l’action de toutes les gauches européennes.
Amitiés,

Ségolène Royal

Qui a dit qu'elle n'avait rien à dire? dans Politique separateur

« Monsieur le Président de l’Assemblée Nationale,
Monsieur le Président du PASOK, cher George Papandreou,
Messieurs et Madame les Ministres,
Monsieur l’ancien Premier ministre,
Mesdames et Messieurs les députes,
Mesdames et Messieurs, Chers amis, Chers camarades,

Je suis très heureuse d’être à Athènes et je remercie Monsieur Christos Lambrakis pour son invitation au Megaron, cette extraordinaire réalisation culturelle,
Merci à Monsieur Manos pour son accueil.

Personne n’aurait imaginé, au moment ou vous avez fixé le thème de cette conférence, sa brûlante actualité.

Je souhaite attirer votre attention pour commencer sur deux images tirées de l’actualité, deux images qui sont comme un symptôme du monde dans lequel nous vivons.

Mai 2008 : images d’émeutes dans les rues de Dakar, de Ouagadougou, de Bombay, de Djakarta. Des magasins sont pris d’assaut. Le sang coule parfois. Ce que l’Occident avait rejeté dans les tréfonds de sa mémoire collective refait surface : les grandes disettes sont de retour, des centaines de millions de gens meurent de faim. Et avec elles le déchaînement de violence, les bateaux de la misère qui tentent désespérément de rallier les côtes européennes.

Septembre 2008. Une image imprimée dans nos esprits, celle des salariés de Lehman Brother, la tête dans les mains. Des empires financiers s’effondrent comme des châteaux de cartes. La récession menace. Ceux qui se croyaient orgueilleusement à l’abri sentent le vent du boulet : la faillite généralisée guette, comme une réaction en chaîne désormais incontrôlable.

Deux images, deux réalités, un même monde, une même cause : un libéralisme qui nous met tous, à l’échelle du monde, en danger. L’heure pour la gauche n’est plus aux diagnostics tièdes, ni aux appréciations timorées, mais à la lucidité radicale et a la proposition d’un autre système.

Lire la suite… »

Publié dans Politique | 4 Commentaires »

Je n’ai pas pu aller au Zénith.

Posté par Tehonovahine le 9 octobre 2008

 Me revoici opérationnelle après un long séjour en Métropole. Je n’ai guère eu le temps de faire ma revue de presse et de m’occuper du blog, la famille passait avant tout. Depuis quelques jours j’ai repris mes lectures et j’ai retenu cet article sur le blog de Désirs d’avenir du Gers:

Royal prévient après son show au Zénith : »C’est un choix » et « ça va continuer ! »

« Parler politique à l’occasion d’un événement culturel, c’est aussi un choix et ceux qui sont surpris, il va falloir qu’ils s’habituent », a lancé la présidente de Poitou-Charentes aux détracteurs de sa prestation samedi dernier.

Ségolène Royal au Zénith de Paris samedi soir (Sipa)

Ségolène Royal au Zénith de Paris samedi soir (Sipa)

Ségolène Royal a prévenu, mercredi 1er octobre, quatre jours après son « show » au Zénith, que le fait de mélanger politique et événement culturel est « aussi un choix » et que « ceux qui sont surpris » vont devoir « s’habituer, parce que ça va continuer! ».
En marge d’une présentation à Paris de véhicules électriques de sa région, la présidente de Poitou-Charentes a affirmé : « Une société ne peut pas avancer sans démocratisation d’accès à la culture. Le fait même de parler politique à l’occasion d’un événement culturel, c’est aussi un choix et ceux qui sont surpris, il va falloir qu’ils s’habituent, parce que ça va continuer ! ».

Lire la suite… »

Publié dans Politique | 5 Commentaires »

 

Saint-Michel les Portes |
loi malraux versailles |
Projet Eco-citoyen - CIFA T... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pyramidemaslow
| Mairie de Grépiac
| miloudmedj