• Accueil
  • > Archives pour juillet 2009

Francofolies: le rappeur et ses contempteurs

Posté par Tehonovahine le 15 juillet 2009

orelsan.jpgJ’ai lu cet article dans Médiapart sous la plume de Antoine Perraud. Une polèmique est née: ce rappeur a-t-il le droit de s’exprimer? oui bien sûr mais peut-il tout dire? Ces propos sur la femme sont violents, peut-on le permettre? L’UMP en profite pour tirer à boulets rouges sur Ségolène Royal…je me demande bien pourquoi?

On n’est jamais à l’abri d’une régression. Souvenons-nous: en 1973, ministre des affaires culturelles dans le deuxième gouvernement Messmer («Messmer II», persifle-t-on à l’époque), Maurice Druon déclarait à la tribune de l’Assemblée nationale, à propos de certains directeurs de théâtres publics ayant oublié que Mai 68 était loin derrière eux: «Les gens qui viennent à la porte de ce ministère avec une sébile dans une main et un cocktail Molotov dans l’autre devront choisir.»

À la fin de sa vie, «le dernier cavalier de l’Académie», comme il se plaisait à se définir, revenait volontiers sur cette expression qui lui fut reprochée mais qu’il revendiquait haut et fort: «Ce beau nom d’ »affaires culturelles », que je fus le dernier à porter, cachait un ministère dirigé avant moi par des hommes affaiblis par la maladie: André Malraux, Edmond Michelet, Jacques Duhamel. Georges Pompidou m’avait recommandé de reprendre les choses en main. Ce que je fis, notamment avec ce discours, dont la mouture avait été présentée au président de la République, qui me l’avait retournée avec en marge, à propos de l’expression qui devait faire florès, ces simples mots: « Très bien »…»

Lire la suite… »

Publié dans Dans la presse | 2 Commentaires »

 

Saint-Michel les Portes |
loi malraux versailles |
Projet Eco-citoyen - CIFA T... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pyramidemaslow
| Mairie de Grépiac
| miloudmedj