• Accueil
  • > Archives pour février 2010

Violences : la double peine des femmes étrangères

Posté par Tehonovahine le 27 février 2010

cavaglieri1.jpgArticle lu dans le Monde. Quand cesseront les violences faites aux femmes ?

François Fillon, le premier ministre, a désigné, le 25 novembre 2009, la lutte contre les violences faites aux femmes « grande cause nationale 2010″. On ne peut que se réjouir de voir ce problème si longtemps tu être enfin pris en compte par les politiques. On s’en réjouirait d’autant plus si les mesures de protection annoncées pouvaient s’appliquer à toutes les femmes, sans discrimination. Malheureusement, dans ce « combat universel », tel que le décrit François Fillon, contre les violences faites aux femmes, les plus fragiles d’entre elles, parce qu’étrangères, ont été une fois de plus ignorées. 

Lire la suite… »

Publié dans Dans la presse | Pas de Commentaire »

Mon octopus préféré

Posté par Tehonovahine le 12 février 2010

16janvier2010047.jpg

 Des mots de mon mari adoré:

En fin de journée, vers  cinq heures, le ciel était toujours couvert, gris, sans lumière, on n’a peu vu le soleil aujourd’hui, les panneaux solaires crient au secours, une énième ondée tambourine sur la toiture de la maison, ce n’est pas un bruit déplaisant mais lassant et qui à force vous met le moral à zéro. Il est vrai que sous les tropiques la pluie n’est pas froide comme elle peut l’être en France en plein mois d’août ; alors j’ai décidé d’aller promener ma canne à pêche, oh pas très loin, juste devant chez nous, j’ai effectué le premier lancer à 15 m de la maison – je suis équipée d’une canne en «fiberglass » – du plastique quoi ! de 2 m 50 et d’un moulinet –Penn pour les spécialistes – j’ai aussi un Mitchell avec une canne de 3 m 50, et au bout de mon fils de nylon – du 20 livres quand même – une bulle d’eau, un émerillon puis dans l’ordre une pieuvre en plastique, un «fec», de couleur rouge, un plomb et un hameçon numéro un, voilà vous êtes équipé comme moi ! Mon moulinet me pose quelques problèmes car il y a plusieurs mois que je ne l’ai pas démonté pour y mettre quelques gouttes de graisse, je vais le faire.

Lire la suite… »

Publié dans Bien vivre | 2 Commentaires »

Le procureur de Tahiti et le système Flosse

Posté par Tehonovahine le 12 février 2010

monde150.jpgFlosse, encore et toujours, le »parrain de Tahiti » s’est fait remarquer par son absence lors du cyclone Oli, parti à Paris par peur du cyclone « Marie-Luce », comme dit la Dépêche de Tahiti. J’ai lu  dans Médiapart l’article ci-dessous écrit par Fabrice Lhomme . Triste image de la magistrature, triste image de la Polynésie!

Tahiti, de notre envoyé spécial

Si une personne incarne l’opération «Lagon propre» en cours depuis quelques mois en Polynésie française, c’est bien lui. Le crâne glabre et l’œil malicieux, José Thorel, le nouveau procureur de Tahiti, a succédé à ce poste le 31 août 2009 à Jean Bianconi. Entre les deux hommes, le contraste est saisissant, et il n’a pas tardé à produire ses effets.

Là où Bianconi, chiraquien pur jus, rétif aux médias, se gardait, selon ses détracteurs, de déclencher des enquêtes susceptibles de mettre en cause Gaston Flosse, José Thorel, réputé «sarko-compatible», et habile communicant, multiplie les procédures visant le «Vieux Lion». Thorel vient de passer six ans sur une île elle aussi très agitée: il était procureur à Ajaccio.

  En Polynésie française, il n’est pas en terre inconnue: il y a effectué un premier passage, de 1995 à 2002, comme juge au tribunal de première instance puis juge d’application des peines. Souriant et particulièrement décontracté, il a reçu Mediapart dans son bureau, situé dans le petit palais de justice de Papeete. Sans langue de bois, il a longuement évoqué sa «mission». Un entretien décapant.

 Votre arrivée à la tête du parquet de Papeete traduit-elle une volonté d’en finir avec le «flossisme» qu’incarnait à sa manière votre prédécesseur, présenté comme chiraquien ?
D’abord, peut-être que mon prédécesseur était chiraquien, à vrai dire je n’en sais rien, mais ce n’est pas mon problème. Ce que je sais, c’est que moi j’aime travailler disons… sans nuance ! Chacun son style. Et puis, n’oubliez pas que j’ai été nommé dans un contexte favorable: de nouvelles têtes ont été nommées à l’instruction, et l’on bénéficie du renfort quasi permanent de policiers de la division nationale des investigations financières (DNIF). Basés à Nanterre, ils sont entre six et huit enquêteurs à bosser en permanence sur des dossiers tahitiens. C’est nécessaire, car ici nous n’avons pas de direction régionale de la police judiciaire: il y a une direction de la sécurité publique et, côté gendarmes, une brigade et une section de recherches.

Par ailleurs, la chambre territoriale des comptes, basée à Nouméa, nous aide aussi beaucoup puisque son procureur financier vient de s’installer à Papeete. Du coup, depuis mon arrivée, on a vu se multiplier les articles 40 (l’article qui fait obligation aux fonctionnaires de dénoncer les délits dont ils sont témoins, NDLR). Depuis août, j’ai dû ouvrir une trentaine d’enquêtes préliminaires sur des soupçons d’ingérence, favoritisme, prise illégale d’intérêts… Enfin, c’est vrai, il y a aussi ma volonté, qui est de tout vérifier.

Lire la suite… »

Publié dans à Tahiti | Pas de Commentaire »

 

Saint-Michel les Portes |
loi malraux versailles |
Projet Eco-citoyen - CIFA T... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pyramidemaslow
| Mairie de Grépiac
| miloudmedj