• Accueil
  • > sports
  • > Lettre aux sceptiques et autres critiqueurs permanents de l’équipe de France de rugby

Lettre aux sceptiques et autres critiqueurs permanents de l’équipe de France de rugby

Posté par Tehonovahine le 16 octobre 2011

relexoct2011rugby005.jpgEn cette soirée de demie finale de la coupe du monde de rugby, nous avons passé une très bonne soirée au restaurant Opareke du village de Pouheva entre amis fans de rugby devant de colossales assiettes de moules frites Nous avons assisté à la  victoire sur le fil de la France contre le Pays de Galle. Bravo les Bleus qui ont su résister par une belle défense et une splendide solidarité contre des  diables rouges plus costauds et plus jeunes mais moins matures. Ma seule déception est d’avoir été entourés par les éternels critiqueurs et sceptiques du rugby français, ceux qui ne sont jamais contents que l’on gagne ou que l’on perde, jamais rien ne va. Ont-ils seulement mouillé leur chemise sur des terrains de rugby? (moi oui, même si je suis une femme j’ai joué, 15 des Lionnes auscitaines). Le rugby, je l’aime, je le vis intensément et je trouve que c’est toujours un beau spectacle, celui de la vie. Alors pour tous ces grincheux, j’ai relevé différents avis sur internet, des avis positifs bien sûr, je zappe tous les autres, ils ne servent à rien. J’espère que certains liront et redonneront à leur petite vie de frustrés un peu de soleil. A bon entendeur salut!

« - Au final, le miracle est français… car sa défense a encore une fois été déterminante (encore un très grand Bonnaire), car son alignement en touche fut particulièrement efficace, car le pied gauche de Morgan Parra n’a pas tremblé.

- La France peut remercier les buteurs gallois qui ont fait chou blanc, mais elle peut aussi revendiquer une force de caractère assez incroyable. Humiliée contre les Tongiens, relancée contre les Anglais, assiégée et martyrisée contre les Gallois…elle n’a jamais lâché, elle y a toujours cru.

-Quelle est votre image du rugby ? Les français ont fait ce qu’ils ont pu. Et avec courage et obstination, des « guts » comme disent les anglo-saxons, ils ont réussi à contenir les gallois. Moi, je trouve que c’est une magnifique image du rugby, puisque c’est un sport dans lequel sans tricher et avec un peu de chance, sans avoir pu déployer tous son talent, une équipe réussit à vaincre

- On dira que ce ne sont pas les Français qui ont gagné, mais les Gallois qui ont perdu. Et alors ? Ce sont EUX qui ont raté leurs coups de pied au but. Ce sont EUX qui n’ont pas réussi à marquer plus d’un essai. Je suis sûr qu’ils ne s’en prendront qu’à eux-mêmes en grands joueurs qu’évidemment ils sont.

- Il y avait du collectif et de la solidarité, et c’est aussi cela une équipe de rugby.

- Les commentaires sont souvent extrêmes : les Français sont tour à tous portés au pinacle ou voués aux gémonies. Et si la vérité était entre les deux ?

- Ce sont juste des hommes, qui parfois réussissent mieux que d’autres, et qui ont comme chacun de nous à affronter leurs démons (parfois habillés en rouge).

- Sur le terrain, j’ai vu un XIV gallois magnifique, magique, jeune et jouant, promettant monts et merveilles mais qui ne sont pas encore réalistes. A côté j’ai vu un XV français déjouant, subissant une furie rouge incroyable, mais étant les meilleurs en mélée et en touche, avec un réalisme incroyable et ne lâchant rien en défense alors qu’ils auraient pu tout laisser tomber devant la vigueur galloise.

- Ce match m’a montré un sport où même si l’on est pas les meilleurs, on peut l’emporter si on garde le courage et la solidarité et où on encense les perdants. Et une telle image d’un sport, ça donne envie !

- On a suffisamment éprouvé le même sentiment que les Gallois aujourd’hui pour ne pas savourer cette victoire, à « l’anglo saxonne ». Les Gallois ont eu leur chance, notamment cette dernière pénalité imaginaire (elle était au contraire contre les diables rouges selon moi) en face des poteaux français à quelques minutes de la fin.

- Ce genre de match fermé, tendu, brouillon existe tous les week-end, des benjamins jusqu’aux juniors et plus encore, ça fait partie du rugby, justement… Ce serait mensonger, illusoire, de vouloir apprendre à nos enfants que dans la vie, tout se passe comme dans un rêve. Ce match a été douloureux, pour tout le monde, les bleus, les Gallois, le public.

- Les dernières minutes de ce match étaient très belles, à mon sens. Les bleus ont défendu en faisant tout pour ne pas prendre une pénalité, ils l’ont fait avec une trouille visible mais une belle solidité. Ils n’ont d’ailleurs pas explosé de joie à la fin, ils se sont réunis, ils savaient très bien ce qui venait de se passer. Donc, oui, je trouve que ce match est aussi un très bon exemple pour la jeunesse qui voudrait jouer à ce fabuleux sport. L’école de la vie: tout ne brille pas toujours, tout n’est pas toujours juste, le gentil, le beau, le héros ne gagne pas toujours à la fin, et sa défaite n’est pas pour autant un « hold-up »… le principe de réalité…

- Parfois, on a l’impression que certains en veulent aux joueurs parce que sur leur canapé, ils ont été sous pression, peur de perdre, frustrés, etc…

- C’est quand même un comble. On n’est pas au spectacle, on est dans un sport. Les pratiquants d’arts martiaux qui ne font pas de compétition parlent de leur activité copmme étant une « discipline». Aujourd’hui, on a assisté à un sport, un jeu et une discipline.C’est un peu ce qui fait à mon sens la spécificité du rugby ( auquel, malgré mes origines, j’ai peu joué, je dois le dire)

- A un moment il faut cesser de se voiler la face, La France est critiqué depuis le début de ce tournoi est pourtant au final c’est elle qui est en finale. Toutes ces critiques me rappellent les critiques du jeu italien en 2006 etc.

- Bref pas la peine de s’étendre mais la France est bien une des deux meilleurs équipes du monde. Et c’est tout ce qu’il faut retenir.

- Cessons donc les critiques futiles, vous n’étiez pas sur le terrain que je sache ! Les Français ont été tétanisés par l’enjeu, soit, on repassera plus tard pour le French Flair (en espérant qu’il ressorte dans une semaine…), mais quel match en défense ! J’étais fiévreux durant ces dernières minutes d’anthologie, la trentaine de phases enchainées par les Gallois sur nos 40m pour finir par un plaquage offensif et une récupération de balle… ça me rappelle le quart de 2007 ! Globalement, nous avons été bons en conquête (moins à la fin avec la fatigue) et en gestion du jeu au pied (en 2ème mi-temps notamment) et tout le monde s’y est filé en défense. Hélas, il y a des matchs qui ne se gagnent pas au « rugby champagne », et deux fois hélas, il arrive que ce soit en phase finale de CdM, mais c’est le sport !

- Je trouve que même si la victoire n’est pas belle, elle reste méritée face à de très valeureux Gallois qui malgré leur colossal potentiel (attention pour 2015 !), ont été quelque peu naïfs et un peu à court d’idées

- Quand le XV de France gagne des matches de poule, les commentateurs de tout poil (qui, n’en doutons pas, mouillent le maillot sur les terrains…) font la fine bouche et tordent le nez. Quand le XV de France perd, ils lui crachent dessus sans retenue. Quand il se retrouve en finale de la Coupe du monde, ils font à nouveau la fine bouche - et certains propos sont même discourtois, pour ne pas dire insultants. D’accord, 9-8, c’est ric rac et on aurait aimé plus de points côté français. D’ailleurs, après le coup de sifflet final, les joueurs français sont restés mesurés. J’en en ai vu qui parlaient longuement aux Gallois. Il y avait là du respect. C’est le rugby. Et merci aux supporters gallois, qui déclarent qu’ils seront du côté du XV tricolore lors de la finale, quelle classe ! Certains pourraient en prendre de la graine…

ILS L’ONT FAIT ! Rendez-vous en finale pour entrer dans l’histoire !

 

Laisser un commentaire

 

Saint-Michel les Portes |
loi malraux versailles |
Projet Eco-citoyen - CIFA T... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pyramidemaslow
| Mairie de Grépiac
| miloudmedj