Le procureur de Tahiti et le système Flosse

Posté par Tehonovahine le 12 février 2010

monde150.jpgFlosse, encore et toujours, le »parrain de Tahiti » s’est fait remarquer par son absence lors du cyclone Oli, parti à Paris par peur du cyclone « Marie-Luce », comme dit la Dépêche de Tahiti. J’ai lu  dans Médiapart l’article ci-dessous écrit par Fabrice Lhomme . Triste image de la magistrature, triste image de la Polynésie!

Tahiti, de notre envoyé spécial

Si une personne incarne l’opération «Lagon propre» en cours depuis quelques mois en Polynésie française, c’est bien lui. Le crâne glabre et l’œil malicieux, José Thorel, le nouveau procureur de Tahiti, a succédé à ce poste le 31 août 2009 à Jean Bianconi. Entre les deux hommes, le contraste est saisissant, et il n’a pas tardé à produire ses effets.

Là où Bianconi, chiraquien pur jus, rétif aux médias, se gardait, selon ses détracteurs, de déclencher des enquêtes susceptibles de mettre en cause Gaston Flosse, José Thorel, réputé «sarko-compatible», et habile communicant, multiplie les procédures visant le «Vieux Lion». Thorel vient de passer six ans sur une île elle aussi très agitée: il était procureur à Ajaccio.

  En Polynésie française, il n’est pas en terre inconnue: il y a effectué un premier passage, de 1995 à 2002, comme juge au tribunal de première instance puis juge d’application des peines. Souriant et particulièrement décontracté, il a reçu Mediapart dans son bureau, situé dans le petit palais de justice de Papeete. Sans langue de bois, il a longuement évoqué sa «mission». Un entretien décapant.

 Votre arrivée à la tête du parquet de Papeete traduit-elle une volonté d’en finir avec le «flossisme» qu’incarnait à sa manière votre prédécesseur, présenté comme chiraquien ?
D’abord, peut-être que mon prédécesseur était chiraquien, à vrai dire je n’en sais rien, mais ce n’est pas mon problème. Ce que je sais, c’est que moi j’aime travailler disons… sans nuance ! Chacun son style. Et puis, n’oubliez pas que j’ai été nommé dans un contexte favorable: de nouvelles têtes ont été nommées à l’instruction, et l’on bénéficie du renfort quasi permanent de policiers de la division nationale des investigations financières (DNIF). Basés à Nanterre, ils sont entre six et huit enquêteurs à bosser en permanence sur des dossiers tahitiens. C’est nécessaire, car ici nous n’avons pas de direction régionale de la police judiciaire: il y a une direction de la sécurité publique et, côté gendarmes, une brigade et une section de recherches.

Par ailleurs, la chambre territoriale des comptes, basée à Nouméa, nous aide aussi beaucoup puisque son procureur financier vient de s’installer à Papeete. Du coup, depuis mon arrivée, on a vu se multiplier les articles 40 (l’article qui fait obligation aux fonctionnaires de dénoncer les délits dont ils sont témoins, NDLR). Depuis août, j’ai dû ouvrir une trentaine d’enquêtes préliminaires sur des soupçons d’ingérence, favoritisme, prise illégale d’intérêts… Enfin, c’est vrai, il y a aussi ma volonté, qui est de tout vérifier.

Lire la suite… »

Publié dans à Tahiti | Pas de Commentaire »

Quelques mots pour l’an neuf.

Posté par Tehonovahine le 10 janvier 2010

lesrameurs.jpg

Aujourd’hui, ce sont des mots de mon mari adoré que je vous donne à lire, j’aime son style, j’ai en réserve plus de 500 lettres écrites par lui, qui sait je les éditerai un jour? Sixième jour de la nouvelle année, sixième jour de temps très mitigé, beaucoup de pluie mais sachant que nous sommes sous les tropiques cela est on ne peut plus normal – on ne s’étonne pas qu’il pleuve en cette saison, nous sommes au début de l’été, comme aucun métropolitain ne devrait se plaindre qu’il neige en décembre ou en janvier, quoi de plus normal et de plus agréable même si des aigris ne cessent de se plaindre qu’il fait trop froid, mais que fait donc Sarkozy pour répondre à ces doléances ? Alors, il pleut ; quand je pense que cet été, en l’espace de trois mois dans le Gers j’ai à peine mesuré 35 mm d’eau, ici c’est ce qui tombe en une journée et depuis notre retour en novembre, cela est déjà arrivé plusieurs fois. Nous, nous sommes ravis, non pas parce que cela arrose nos cultures – ce n’est point évident de faire pousser des plantes sur du sable, encore que je vais m’y employer et essayer divers procédés en ma possession et si vous avez des idées, n’hésitez pas à me les transmettre. Notre premier plaisir, quand il pleut, c’est de voir notre cuve à eau de 7000 l se remplir. C’est notre seul apport en eau douce et avec ce temps elle ne cesse de déborder ; de toute façon en plus de cette alimentation nous avons un puits d’eau saumâtre – de l’eau filtrée par le sable et les coraux – qui alimente essentiellement la salle de bains. Il nous arrive parfois de lire les bienfaits de l’utilisation de l’eau de pluie et alors nous jubilons car nous en avons à profusion, en regrettant toutefois de ne pouvoir la stocker pour la transmettre à ceux qui sont en manque d’eau. Après l’eau de pluie, je vais narrer quelques expéditions en eau salée. Celle-ci est d’abord un lieu d’accueil quotidien, il est peu de jours où nous n’allons faire quelques brasses ou au moins nous laisser porter par le clapot des vagues du lagon. Mais elle est aussi un formidable garde-manger de poissons et de crustacés. Le lagon est très souvent calme et devant chez nous, il est peu profond, moins de 80 cm, donc nous y repérons facilement les poissons en banc qui recherchent leur nourriture. Un filet de 50 m de trois doigts – c’est la largeur des mailles – l’un à un bout qui déroule le filet d’un mètre de profondeur, ici, je dois interrompre mon récit, vous vous rappellerez : lagon, poissons, filet, car il faut que je vous parle de mon ami Marere.

Lire la suite… »

Publié dans à Tahiti | Pas de Commentaire »

Le souvenir des défunts illumine le ciel polynésien

Posté par Tehonovahine le 4 novembre 2008

2nov2007uapou1194174998.jpgLu dans « Tahiti presse », découvrez cette belle tradition polynésienne.

Comme chaque année, la tradition a été respectée et la Polynésie, dans son ensemble, a célébré la Toussaint avec le « Turamara’a », l’illumination des cimetières. La cérémonie du « turamara’a », tradition qui consiste à allumer des bougies sur les tombes familiales en cette période de Toussaint est restée forte cette année encore. De nombreux cimetières de Tahiti et des îles ont perpétué samedi soir cette tradition. Au coucher du jour, samedi, les flammes des centaines de lumignons allumés sur les tombes ont ainsi recouvert de leurs constellations la nuit tropicale des cimetières. Les familles des défunts avaient, auparavant, au cours des derniers jours, soigneusement repeint et entretenu les tombes de leurs disparus. Elles ont également déposé des fleurs et des couronnes, toutes aussi colorées les unes que les autres.  La fête chrétienne de la Toussaint est célébrée en Polynésie avec chaleur et convivialité. 

Publié dans à Tahiti | Pas de Commentaire »

Boulotté…

Posté par Tehonovahine le 5 mai 2008

allusionsgericault02.gif

Il n’y a pas si longtemps, le Tahoeraa était à l’agonie.

Grignoté de l’intérieur comme un cancer par le crabe scissionniste Tong Sangien, personne n’aurait parié un kopeck sur l’avenir de la belle machine de guerre électorale du Tahoeraa en pleine déliquescence.

Gaston Flosse à la dérive sur son radeau de la Méduse en perdition, soudain miraculeusement ressuscité par le baiser du prince charmant Temaru, le voilà tout ragaillardi avec son petit calepin à compter les voix de son poulain pour l’élection du SPC.

Il faut dire que notre très catholique Temaru semble depuis longtemps obsédé par le martyre, le pardon  la mortification et la rédemption.

Lire la suite… »

Publié dans à Tahiti | 1 Commentaire »

La mâchoire de Teahupoo s’est ouverte en grand.

Posté par Tehonovahine le 28 avril 2008

teahupoo.jpgPour mes amis fans de la vague voici un extrait d’un article de Tahiti presse. 

Mana vous informe : Billabong en Live sur   http://billabong.manaspot.pf/

Teahupoo a tenu ses promesses pour l’ouverture des Trials 2008 avec des vagues de 3 à 4,50 m voire plus par série. Un vrai bonheur pour la centaine de surfeurs étrangers et locaux engagés dans cette compétition qui permettra aux deux vainqueurs de rejoindre l’élite de
la Billabong Pro en mai prochain.

Lire la suite… »

Publié dans à Tahiti | Pas de Commentaire »

Le doux fumet de l’os à moelle …..

Posté par Tehonovahine le 25 avril 2008

personnes4693.jpg

 Un ami m’a transmis le texte ci-dessous, je ne résiste pas au plaisir de vous le donner à lire.

Je viens d’apprendre dans la Dépêche du 23 avril que l’os à moelle de la politique locale un instant dissimulé aux appétits insatiables de nos politiciens, sous le camouflage de l’identité déroutante d’«  économie numérique » avait été débusqué par Emile Vernaudon, notre illustre pensionnaire de Nuutania, mis en examen, condamné par la justice, ressuscité « municipalement » par le génie incommensurable de l’UPLD.

L’os au doux fumet se trouvait planqué dans le jardin de son ex-ami du Ai’a Api passé dans l’écurie Rautahi après avoir servi quelques années sous le harnais du Tahoeraa : Georges Puchon.

Nous voici derechef engagés dans un conflit de grande envergure au sein de la nouvelle et fragile majorité pour contrôler l’os à moelle. L’os à moelle, tout le monde l’a bien compris, c’est l’OPT.

Lire la suite… »

Publié dans à Tahiti | 3 Commentaires »

Inacceptable! …..

Posté par Tehonovahine le 20 avril 2008

logoaps.jpg« L’exemplarité de notre modèle multiculturel Polynésien » vanté par la représentante de l’Etat se fissure. « L ‘unité dans le respect de la diversité des hommes et des cultures c’est la force et la richesse de
la République, le fondement même de
la fraternité Républicaine » ajoute-t-elle. Ces propos de bon ton qui donnent bonne conscience à tous ceux qui se voilent la face, dédouanent tout un chacun d’une véritable introspection politique.

De plus en plus souvent, des propos à connotation raciste sont tenus sur les ondes des radios ou dans
la presse. Encore que nous n’entendons pas les propos tenus au quotidien par ceux qui n’ont pas la possibilité de se faire entendre par les canaux publics.

Lire la suite… »

Publié dans à Tahiti | Pas de Commentaire »

Comment osez-vous Monsieur ?

Posté par Tehonovahine le 20 avril 2008

marchandd27esclaves.jpgCi-dessous vous trouverez un article paru dans la Dépêche de Tahiti le samedi 19 avril 2008. Ce monsieur se prétend inspecteur et Aimé Césaire n’est pas de son goût. C’est sûrement un colonial  » à casque intégré ». Que faites-vous en Polynésie? Vous profitez du soleil et de l’indexation ? Oseriez-vous écrire ainsi sur Henri Hiro, notre poète à nous…et indépendantiste aussi ????
Chers amis, je vous laisse juges.

Obsèques nationales 

« Aimé, toi dont je hais la langue de vipère

Toi qui vilipendas ta mère nourricière, 

Que te vaut de la France une reconnaissance

Toi qui en dénonçais toute la putrescence ?

 

Lire la suite… »

Publié dans à Tahiti | 18 Commentaires »

Mon blog restera en berne quelques jours…

Posté par Tehonovahine le 16 avril 2008

 Gaston iti du Toutou aïe aïe élu président avec une voix de plus (un lâche , un traitre?) La politique à Tahiti me fatigue grandement. Le peuple ne veut pas de vous Monsieur GTS. C’est quand pour vous la prison?

les2.jpgJe préférais cette « amitié »

mbsarkozy.gifà celle-là!!!

Publié dans à Tahiti | Pas de Commentaire »

La Chine se développe et s’ouvre au monde ???

Posté par Tehonovahine le 1 avril 2008

fosseetchinois.jpgPour monsieur Flosse pas de problème…la Chine c’est monnaie monnaie!

Lu dans Tahiti presse:

Gaston Flosse souhaite « faire de la Chine le marché d’approvisionnement (ndlr, de la Polynésie) avec ses prix plus intéressants que ceux qui sont pratiqués actuellement sur la place ».
Le vice-ministre se satisfait de cette rencontre. Il espère lui aussi un « renforcement des liens entre la Polynésie et la Chine ».

Lire la suite… »

Publié dans à Tahiti | 3 Commentaires »

12
 

Saint-Michel les Portes |
loi malraux versailles |
Projet Eco-citoyen - CIFA T... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pyramidemaslow
| Mairie de Grépiac
| miloudmedj